Accueil > Sites amis > Nos amis communiquent > Tristesse et Révolte

Tristesse et Révolte

vendredi 31 octobre 2014

Le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du TESTET a été créé en 2011 pour protéger cette zone humide menacée de destruction par le projet de barrage de Sivens, sur la rivière Tescou (Nord-Ouest du Tarn).

Ce barrage, présenté comme d’intérêt général, est en fait destiné à 70% pour l’irrigation intensive d’une vingtaine de fermes et pour 30% au soutien d’étiage (dilution des pollutions). C’est un projet inadapté, dont le coût environnemental et financier est très élevé, au profit de pratiques agricoles qui sont une impasse pour les agriculteurs comme pour la société dans son ensemble.

Le SMG s’associe au message d’Annie Thébaud Mony , présidente de l’Association Henri Pézerat , Santé, Travail, Environnement, http://www.asso-henri-pezerat.org/ , dont nous partageons pleinement l’analyse.

Au nom de l’association Henri Pézerat, je tiens à exprimer notre solidarité et notre soutien fraternel à la famille de Rémi, mort au cours de cette lutte pour le respect de la vie dans cette terre qui appartient à ceux qui l’habitent.

Je partage non seulement l’immense tristesse de ce drame mais la révolte devant le cynisme industriel qui y a conduit.

Combien de morts ou de blessés, de destructions, de vies ruinées, faudra-t-il encore pour faire comprendre à ceux qui nous gouvernent que nos vies valent plus que leurs profits, plus que l’usage abusif du pouvoir que leur donne la position qu’ils occupent dans les institutions et les administrations.
Restons mobilisés et solidaires.

Fraternellement,
Annie Thébaud-Mony

Présidente de l’Association Henri Pézerat, Santé, Travail, Environnement

Répondre à cet article

Accueil > Sites amis > Nos amis communiquent > Tristesse et Révolte

Tristesse et Révolte

vendredi 31 octobre 2014
Mis à jour le vendredi 31 octobre 2014

Le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du TESTET a été créé en 2011 pour protéger cette zone humide menacée de destruction par le projet de barrage de Sivens, sur la rivière Tescou (Nord-Ouest du Tarn).

Ce barrage, présenté comme d’intérêt général, est en fait destiné à 70% pour l’irrigation intensive d’une vingtaine de fermes et pour 30% au soutien d’étiage (dilution des pollutions). C’est un projet inadapté, dont le coût environnemental et financier est très élevé, au profit de pratiques agricoles qui sont une impasse pour les agriculteurs comme pour la société dans son ensemble.

Le SMG s’associe au message d’Annie Thébaud Mony , présidente de l’Association Henri Pézerat , Santé, Travail, Environnement, http://www.asso-henri-pezerat.org/ , dont nous partageons pleinement l’analyse.

Au nom de l’association Henri Pézerat, je tiens à exprimer notre solidarité et notre soutien fraternel à la famille de Rémi, mort au cours de cette lutte pour le respect de la vie dans cette terre qui appartient à ceux qui l’habitent.

Je partage non seulement l’immense tristesse de ce drame mais la révolte devant le cynisme industriel qui y a conduit.

Combien de morts ou de blessés, de destructions, de vies ruinées, faudra-t-il encore pour faire comprendre à ceux qui nous gouvernent que nos vies valent plus que leurs profits, plus que l’usage abusif du pouvoir que leur donne la position qu’ils occupent dans les institutions et les administrations.
Restons mobilisés et solidaires.

Fraternellement,
Annie Thébaud-Mony

Présidente de l’Association Henri Pézerat, Santé, Travail, Environnement

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.