Accueil > Analyses > Environnement et santé > Suite : Les irradiés de Brest prennent la parole - 3 avril 2013

Suite : Les irradiés de Brest prennent la parole - 3 avril 2013

mercredi 3 avril 2013

L’Association Henri Pézerat a tenu, à Brest, le 2 avril, une assemblée constitutive de : « l’Antenne Association Henri Pézerat des irradiés des armes nucléaires et leurs familles ».

Pourquoi Brest ? A l’Ile Longue, base des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) , des dizaines de travailleurs de l’Arsenal – mécaniciens, pyrotechniciens, électriciens – sont atteints de maladies graves, parmi lesquelles des leucémies et des cancers. Plusieurs sont morts, qui avaient entre 45 et 60 ans. Ces ouvriers ont travaillé pendant des décennies – au moins de 1972 à 1996 – au montage de têtes nucléaires, sans aucune protection.

Aujourd’hui, les maladies se multiplient, c’est l’heure des premiers comptes. Nous accusons l’armée française d’avoir exposé les travailleurs de l’Ile Longue, en connaissance de cause, à de graves dangers. La faute inexcusable de l’employeur a été reconnue par le ministère de la Défense lui-même, pour trois travailleurs malades reconnus victimes de maladie professionnelle radio-induite.

La création d’une antenne de notre association à Brest n’est qu’un premier pas. Nous réclamons l’ouverture d’une enquête indépendante sur les conditions de travail et d’exposition - passées et actuelles - à la radioactivité (et autres agents toxiques) et la levée du secret défense sur tous les aspects, notamment médicaux, de cette terrible affaire des irradiés de Brest. Qui est responsable ? qui est coupable ?

http://www.asso-henri-pezerat.org
Maison du citoyen et de la Vie Associative
16 rue du Révérend Père Aubry
94120 Fontenay-sous-Bois

P.-S.

Contacts :
- francis.talec@orange.fr
- annie.thebaud-mony@wanadoo.fr (06 76 41 83 46)
- fabrice.nicolino@wanadoo.fr (01 48 51 06 82)

  • Le 11 juillet 2015 à 08:20, par MICHEL

    Bonjour, je suis Martine MICHEL nous avons crée une association Maurice Foubert le non de la première décédé aujourh’ hui il y a trois décès pour la silice et les produits toxiques que nous avons respiré dans un atelier de galvanoplastie, nous sommes une dizaine de malades mais très difficile à faire bougé.
    je suis venue à l’ assemblé générale de ST Brieuc j’ ai trouvé ces deux jours très enrichissants.
    Je vous souhaite bon courage et j’ espère vous revoir.
    Cordialement.
    Martine MICHEL
    TEL : 0685218874

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Accueil > Analyses > Environnement et santé > Suite : Les irradiés de Brest prennent la parole - 3 avril 2013

Suite : Les irradiés de Brest prennent la parole - 3 avril 2013

mercredi 3 avril 2013
Mis à jour le vendredi 5 avril 2013

L’Association Henri Pézerat a tenu, à Brest, le 2 avril, une assemblée constitutive de : « l’Antenne Association Henri Pézerat des irradiés des armes nucléaires et leurs familles ».

Pourquoi Brest ? A l’Ile Longue, base des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) , des dizaines de travailleurs de l’Arsenal – mécaniciens, pyrotechniciens, électriciens – sont atteints de maladies graves, parmi lesquelles des leucémies et des cancers. Plusieurs sont morts, qui avaient entre 45 et 60 ans. Ces ouvriers ont travaillé pendant des décennies – au moins de 1972 à 1996 – au montage de têtes nucléaires, sans aucune protection.

Aujourd’hui, les maladies se multiplient, c’est l’heure des premiers comptes. Nous accusons l’armée française d’avoir exposé les travailleurs de l’Ile Longue, en connaissance de cause, à de graves dangers. La faute inexcusable de l’employeur a été reconnue par le ministère de la Défense lui-même, pour trois travailleurs malades reconnus victimes de maladie professionnelle radio-induite.

La création d’une antenne de notre association à Brest n’est qu’un premier pas. Nous réclamons l’ouverture d’une enquête indépendante sur les conditions de travail et d’exposition - passées et actuelles - à la radioactivité (et autres agents toxiques) et la levée du secret défense sur tous les aspects, notamment médicaux, de cette terrible affaire des irradiés de Brest. Qui est responsable ? qui est coupable ?

http://www.asso-henri-pezerat.org
Maison du citoyen et de la Vie Associative
16 rue du Révérend Père Aubry
94120 Fontenay-sous-Bois

P.-S.

Contacts :
- francis.talec@orange.fr
- annie.thebaud-mony@wanadoo.fr (06 76 41 83 46)
- fabrice.nicolino@wanadoo.fr (01 48 51 06 82)

Commentaires

  • Suite : Les irradiés de Brest prennent la parole - 3 avril 2013 Le 11 juillet 2015 à 08:20, par MICHEL

    Bonjour, je suis Martine MICHEL nous avons crée une association Maurice Foubert le non de la première décédé aujourh’ hui il y a trois décès pour la silice et les produits toxiques que nous avons respiré dans un atelier de galvanoplastie, nous sommes une dizaine de malades mais très difficile à faire bougé.
    je suis venue à l’ assemblé générale de ST Brieuc j’ ai trouvé ces deux jours très enrichissants.
    Je vous souhaite bon courage et j’ espère vous revoir.
    Cordialement.
    Martine MICHEL
    TEL : 0685218874

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.