Accueil > Agenda > Prochaine réunion du Groupe Multiprofessionnel des Prisons, mardi 7 juin à (...)

Prochaine réunion du Groupe Multiprofessionnel des Prisons, mardi 7 juin à Paris - invitation ouverte à toutes les personnes intéressées

dimanche 5 juin 2011

Groupe Multiprofessionnel des Prisons
_18 rue de la Poste 9425O Gentilly Tel : 01 48 38 76 84 -
Email : antoine.lazarus.gmp@gmail.com,

La prochaine réunion du GMP aura lieu

le Mardi 7 juin 2011

Début 19 h - 22 h 15 fin

Cela sera la dernière séance avant les vacances d’été.

Nouveau lieu depuis janvier 2011
48, bd Jourdan 75014 Paris
Site de l’Ecole Normale Supérieure
Métro Port d’Orléans. Sortie Bd Jourdan

Première partie :
Échange et discussion des informations depuis le mois dernier : dont : Porlamar, Venezuela la prison de San Antonio

A l’extérieur, la prison de San Antonio sur l’île de Margarita ressemble à tout autre pénitencier vénézuélien., mais... Un petit point sur le système accusatoire aux USA

Deuxième partie : Éduquer pour la santé en prison : Un paradoxe de plus ?

Si, selon la définition de l’Organisation mondiale de la santé, l’OMS, « La santé est un état de complet bien être physique, mental et social qui n’est pas seulement l’absence de maladie ou de handicap », de l’avis de tous, l’emprisonnement n’induit pas un état de complet bien étre physique mental et social.

Donc, évidemment, l’emprisonnement n’est pas un facteur de bonne santé.

Il se trouve que dans une prochaine Université de santé publique, il est proposé d’ouvrir une controverse sur l’éducation pour la santé en prison.

Comme dans toute controverse, une partie défendra les arguments en faveur de l’éducation pour la santé à l’intérieur de la prison.

L’autre partie démontera la position pour le moins contradictoire, non seulement de l’administration pénitentiaire mais de la société.

En effet on choisit tout à la fois de faire souffrir, d’imposer par la détention une peine dont l’impact douloureux est "physique, mental et social" et tout en même temps, la même société prétendrait vouloir le bien des détenus en les éduquant à une bonne santé.

Nous vous proposons de soumettre les termes de cette controverse au débat de notre prochaine séance du GMP le 7 juin.

Pour le GMP, Antoine Lazarus

Comme d’habitude, toutes les personnes intéressées sont invitées.

Prochaines réunions GMP en 2011 : Chaque premier mardi du mois à partir du mois de septembre

Répondre à cet article

Accueil > Agenda > Prochaine réunion du Groupe Multiprofessionnel des Prisons, mardi 7 juin à (...)

Prochaine réunion du Groupe Multiprofessionnel des Prisons, mardi 7 juin à Paris - invitation ouverte à toutes les personnes intéressées

dimanche 5 juin 2011
Mis à jour le dimanche 5 juin 2011

Groupe Multiprofessionnel des Prisons
_18 rue de la Poste 9425O Gentilly Tel : 01 48 38 76 84 -
Email : antoine.lazarus.gmp@gmail.com,

La prochaine réunion du GMP aura lieu

le Mardi 7 juin 2011

Début 19 h - 22 h 15 fin

Cela sera la dernière séance avant les vacances d’été.

Nouveau lieu depuis janvier 2011
48, bd Jourdan 75014 Paris
Site de l’Ecole Normale Supérieure
Métro Port d’Orléans. Sortie Bd Jourdan

Première partie :
Échange et discussion des informations depuis le mois dernier : dont : Porlamar, Venezuela la prison de San Antonio

A l’extérieur, la prison de San Antonio sur l’île de Margarita ressemble à tout autre pénitencier vénézuélien., mais... Un petit point sur le système accusatoire aux USA

Deuxième partie : Éduquer pour la santé en prison : Un paradoxe de plus ?

Si, selon la définition de l’Organisation mondiale de la santé, l’OMS, « La santé est un état de complet bien être physique, mental et social qui n’est pas seulement l’absence de maladie ou de handicap », de l’avis de tous, l’emprisonnement n’induit pas un état de complet bien étre physique mental et social.

Donc, évidemment, l’emprisonnement n’est pas un facteur de bonne santé.

Il se trouve que dans une prochaine Université de santé publique, il est proposé d’ouvrir une controverse sur l’éducation pour la santé en prison.

Comme dans toute controverse, une partie défendra les arguments en faveur de l’éducation pour la santé à l’intérieur de la prison.

L’autre partie démontera la position pour le moins contradictoire, non seulement de l’administration pénitentiaire mais de la société.

En effet on choisit tout à la fois de faire souffrir, d’imposer par la détention une peine dont l’impact douloureux est "physique, mental et social" et tout en même temps, la même société prétendrait vouloir le bien des détenus en les éduquant à une bonne santé.

Nous vous proposons de soumettre les termes de cette controverse au débat de notre prochaine séance du GMP le 7 juin.

Pour le GMP, Antoine Lazarus

Comme d’habitude, toutes les personnes intéressées sont invitées.

Prochaines réunions GMP en 2011 : Chaque premier mardi du mois à partir du mois de septembre

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.