Accueil > Communiqués de presse > 2006 > Pour un hôpital public avec égal accès aux soins pour tous

Pour un hôpital public avec égal accès aux soins pour tous

mercredi 10 mai 2006

Le Syndicat de la Médecine Générale apporte son soutien à la grève appelée pour le 11 mai par la Confédération des Praticiens des hôpitaux (CPH) et l’Intersyndicat National des Praticiens Hospitaliers (INPH) qui représentent 80 % des praticiens hospitaliers.

La mise en place dans la réforme Hôpital 2007 d’une même tarification à l’activité (T2A) pour l’hospitalisation publique et l’hospitalisation privée est une incitation, pour les directions d’hôpitaux et les services, à privilégier la prise en charge des « pathologies rentables » pour obtenir de meilleurs budgets, cette sélection se faisant au détriment d’un égal accès aux soins pour tous.

Les mécanismes d’intéressement et la procédure de nomination prévue pour les praticiens hospitaliers, en augmentant leur niveau de dépendance locale, fragilisent leur statut et sont un des outils pour les soumettre aux orientations concurrentielles qui seront prises par les établissements.

En refusant les procédures d’affectation locale et en exigeant « le maintien des nominations ministérielles sur un poste dans un service comme dans un pôle », les praticiens défendent leur indépendance professionnelle à l’hôpital et la possibilité pour eux de continuer à travailler dans une optique de service public ouvert à tous.

Soignants en milieu hospitalier ou en ambulatoire, citoyens, il est important que nous nous rejoignions dans la lutte contre toutes les atteintes à un égal accès aux soins pour tous.

Un système de santé solidaire est possible dans lequel il faut redéfinir la mission des hôpitaux publics et leur donner les moyens humains, d’organisation et financiers de prendre leur place dans la continuité des soins pour permettre à tous de bénéficier de l’excellence du soin.

P.-S.

Contacts :
- Docteur Marie Kayser : 06 86 55 80 02
- Docteur Didier Ménard : 06 81 4468 49

Répondre à cet article

Accueil > Communiqués de presse > 2006 > Pour un hôpital public avec égal accès aux soins pour tous

Pour un hôpital public avec égal accès aux soins pour tous

mercredi 10 mai 2006
Mis à jour le jeudi 17 janvier 2008

Le Syndicat de la Médecine Générale apporte son soutien à la grève appelée pour le 11 mai par la Confédération des Praticiens des hôpitaux (CPH) et l’Intersyndicat National des Praticiens Hospitaliers (INPH) qui représentent 80 % des praticiens hospitaliers.

La mise en place dans la réforme Hôpital 2007 d’une même tarification à l’activité (T2A) pour l’hospitalisation publique et l’hospitalisation privée est une incitation, pour les directions d’hôpitaux et les services, à privilégier la prise en charge des « pathologies rentables » pour obtenir de meilleurs budgets, cette sélection se faisant au détriment d’un égal accès aux soins pour tous.

Les mécanismes d’intéressement et la procédure de nomination prévue pour les praticiens hospitaliers, en augmentant leur niveau de dépendance locale, fragilisent leur statut et sont un des outils pour les soumettre aux orientations concurrentielles qui seront prises par les établissements.

En refusant les procédures d’affectation locale et en exigeant « le maintien des nominations ministérielles sur un poste dans un service comme dans un pôle », les praticiens défendent leur indépendance professionnelle à l’hôpital et la possibilité pour eux de continuer à travailler dans une optique de service public ouvert à tous.

Soignants en milieu hospitalier ou en ambulatoire, citoyens, il est important que nous nous rejoignions dans la lutte contre toutes les atteintes à un égal accès aux soins pour tous.

Un système de santé solidaire est possible dans lequel il faut redéfinir la mission des hôpitaux publics et leur donner les moyens humains, d’organisation et financiers de prendre leur place dans la continuité des soins pour permettre à tous de bénéficier de l’excellence du soin.

P.-S.

Contacts :
- Docteur Marie Kayser : 06 86 55 80 02
- Docteur Didier Ménard : 06 81 4468 49

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.