Accueil > Communiqués de presse > 2014 > Médecin mis en examen pour s’être opposé au directeur (...)

Médecin mis en examen pour s’être opposé au directeur d’hôpital

mardi 15 avril 2014, par SMG

Le SMG dénonce avec vigueur la mise en examen du Dr Péquignot, chef du service de SSR gériatrique des Hôpitaux de Saint-Maurice, le 26 mars 2014, au Tribunal de Grande Instance de Créteil. Il a eu le tort de dénoncer la mise en danger d’une de ses patientes, âgée de 80 ans, causée par le retard d’acheminement, par ambulance, d’un prélèvement sanguin, pourtant urgent, le dimanche 9 septembre 2013. Et pour cause, le directeur avait utilisé à des fins personnelles l’ambulance et l’ambulancier de garde ce jour-là. Il est inadmissible que dans un hôpital, le confort d’un agent administratif prime sur la sécurité des patients. Cette situation relève du détournement des moyens mis à disposition des patients et de la non-assistance à personne en danger. Nous demandons expressément la relaxe du Dr Péquignot et la mise en examen du plaignant, le directeur et appelons à signer la pétition de soutien :

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=RP2014

Voir en ligne : http://www.petitionpublique.fr/Peti...

Répondre à cet article

Accueil > Communiqués de presse > 2014 > Médecin mis en examen pour s’être opposé au directeur (...)

Médecin mis en examen pour s’être opposé au directeur d’hôpital

mardi 15 avril 2014, par SMG.
Mis à jour le mardi 15 avril 2014

Le SMG dénonce avec vigueur la mise en examen du Dr Péquignot, chef du service de SSR gériatrique des Hôpitaux de Saint-Maurice, le 26 mars 2014, au Tribunal de Grande Instance de Créteil. Il a eu le tort de dénoncer la mise en danger d’une de ses patientes, âgée de 80 ans, causée par le retard d’acheminement, par ambulance, d’un prélèvement sanguin, pourtant urgent, le dimanche 9 septembre 2013. Et pour cause, le directeur avait utilisé à des fins personnelles l’ambulance et l’ambulancier de garde ce jour-là. Il est inadmissible que dans un hôpital, le confort d’un agent administratif prime sur la sécurité des patients. Cette situation relève du détournement des moyens mis à disposition des patients et de la non-assistance à personne en danger. Nous demandons expressément la relaxe du Dr Péquignot et la mise en examen du plaignant, le directeur et appelons à signer la pétition de soutien :

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=RP2014

Voir en ligne : http://www.petitionpublique.fr/Peti...

Voir en ligne

http://www.petitionpublique.fr/Peti...

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.