Accueil > Le SMG > Qui sommes-nous ? > Les statuts du SMG

Les statuts du SMG

dimanche 1er janvier 2012, par SMG

Vous pouvez consulter ici nos statuts, modifiés et votés en Assemblée générale extraordinaire de décembre 2011.

PDF - 63.4 ko
Statuts du SMG_décembre 2011.doc
  • Le 23 janvier 2016 à 17:40, par Dr Monique BIANCHIN

    Bonjour,
    Je suis depuis bientôt 4 ans médecin généraliste dans un dispensaire à Mayotte. Mayotte a 250 000 habitants officiels et entre 100 et 150 000 migrants sans papiers et environ 35 médecins pour 100 000 habitants ; en 2015, 9000 naissances ont été enregistrées.
    A Mayotte la médecine libérale ( 24 médecins) est très peu représentée pour des motifs qu’il serait trop long d’exposer ici, mais sans évolution depuis 4 ans ; par contre nous sommes très nombreux ( 75) à travailler dans des dispensaires rattachés au centre hospitalier de Mayotte. La médecine ( consultation, médicaments, radio, laboratoire, soins infirmiers) est ici gratuite pour tous les patients résidant à Mayotte de façon légale depuis plus de 3 mois et tous les enfants ; pour les ’’sans papiers’’ ou les migrants, la consultation et tous les soins qui y sont rattachés coûtent 10€.
    La mise en place de l’AME, demandée par les autres syndicats médicaux, n’a à mon avis aucun intérêt car nos confrères libéraux ploient déjà sous la charge de travail et cette mise en place représenterait un coût très élevé en gestion pour la collectivité et le médecin.
    Je souhaiterais savoir si mon ( notre) adhésion au Syndicat des Médecins Généralistes nous permettrait d’espérer le soutien du syndicat dans nos luttes pour l’amélioration de la qualité des soins que nous dispensons.
    Notre combat actuel consiste à promouvoir notre mode de travail ( médecine générale publique hospitalière) et à obtenir une augmentation significative du nombre de postes ouverts pour cette médecine générale publique hospitalière afin de d’essayer de faire progresser la notion de ’’médecin référent’’ au sein de nos dispensaires ( le ’’médecin traitant’’ n’existe pas à Mayotte.
    J’ai bien sûr lu et approuvé les statuts du syndicat avant de rédiger mon message et j’approuve vos luttes actuelles.
    Nous avons à Mayotte une médecine publique, gratuite pour le patient, de faible coût pour la collectivité (829 € par habitant en 2012, permettent une bonne marge de croissance sans abus !). Je souhaiterais savoir si vous me soutiendriez-vous dans ma lutte qui vise à pérenniser et améliorer ce fonctionnement ?
    Dr Monique BIANCHIN
    Sada, le 23/01/16

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier 2016 à 18:03, par SMG

    Bonjour,

    Nous avons bien reçu votre demande de soutien pour une lutte visant à soutenir le développement d’une médecine générale au sein de l’hôpital public de Mayotte. Pouvez-vous nous en dire plus sur vos problématiques et vos revendications ? quel soutien attendez-vous d’une organisation comme le SMG ?

    Nous devons reconnaitre que nous ne sommes pas familiers des problématiques de Mayotte mais le fait que cette ile de l’archipel des Comores soit occupée illégalement par notre pays qu’est la France, nous interpelle. De même, la nécessité pour les sans-papiers d’avancer des frais avant de pouvoir accéder aux soins va à l’encontre des principes que nous défendons...

    Par ailleurs, notre soutien va à toute lutte qui rejoint nos valeurs fondatrices que celles et ceux qui les portent soient adhérents à notre structure ou non. En effet nous sommes pour l’accès aux soins et à la santé pour tous, que ce soit en ambulatoire ou à l’hopital public, et c’est pourquoi nous défendons l’assurance maladie solidaire pour tous.

    Dans l’attente de vous lire,

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Accueil > Le SMG > Qui sommes-nous ? > Les statuts du SMG

Les statuts du SMG

dimanche 1er janvier 2012, par SMG.
Mis à jour le vendredi 28 septembre 2012

Vous pouvez consulter ici nos statuts, modifiés et votés en Assemblée générale extraordinaire de décembre 2011.

PDF - 63.4 ko
Statuts du SMG_décembre 2011.doc

Commentaires

  • Les statuts du SMG Le 23 janvier 2016 à 17:40, par Dr Monique BIANCHIN

    Bonjour,
    Je suis depuis bientôt 4 ans médecin généraliste dans un dispensaire à Mayotte. Mayotte a 250 000 habitants officiels et entre 100 et 150 000 migrants sans papiers et environ 35 médecins pour 100 000 habitants ; en 2015, 9000 naissances ont été enregistrées.
    A Mayotte la médecine libérale ( 24 médecins) est très peu représentée pour des motifs qu’il serait trop long d’exposer ici, mais sans évolution depuis 4 ans ; par contre nous sommes très nombreux ( 75) à travailler dans des dispensaires rattachés au centre hospitalier de Mayotte. La médecine ( consultation, médicaments, radio, laboratoire, soins infirmiers) est ici gratuite pour tous les patients résidant à Mayotte de façon légale depuis plus de 3 mois et tous les enfants ; pour les ’’sans papiers’’ ou les migrants, la consultation et tous les soins qui y sont rattachés coûtent 10€.
    La mise en place de l’AME, demandée par les autres syndicats médicaux, n’a à mon avis aucun intérêt car nos confrères libéraux ploient déjà sous la charge de travail et cette mise en place représenterait un coût très élevé en gestion pour la collectivité et le médecin.
    Je souhaiterais savoir si mon ( notre) adhésion au Syndicat des Médecins Généralistes nous permettrait d’espérer le soutien du syndicat dans nos luttes pour l’amélioration de la qualité des soins que nous dispensons.
    Notre combat actuel consiste à promouvoir notre mode de travail ( médecine générale publique hospitalière) et à obtenir une augmentation significative du nombre de postes ouverts pour cette médecine générale publique hospitalière afin de d’essayer de faire progresser la notion de ’’médecin référent’’ au sein de nos dispensaires ( le ’’médecin traitant’’ n’existe pas à Mayotte.
    J’ai bien sûr lu et approuvé les statuts du syndicat avant de rédiger mon message et j’approuve vos luttes actuelles.
    Nous avons à Mayotte une médecine publique, gratuite pour le patient, de faible coût pour la collectivité (829 € par habitant en 2012, permettent une bonne marge de croissance sans abus !). Je souhaiterais savoir si vous me soutiendriez-vous dans ma lutte qui vise à pérenniser et améliorer ce fonctionnement ?
    Dr Monique BIANCHIN
    Sada, le 23/01/16

    Répondre à ce message

  • Les statuts du SMG Le 28 janvier 2016 à 18:03, par SMG

    Bonjour,

    Nous avons bien reçu votre demande de soutien pour une lutte visant à soutenir le développement d’une médecine générale au sein de l’hôpital public de Mayotte. Pouvez-vous nous en dire plus sur vos problématiques et vos revendications ? quel soutien attendez-vous d’une organisation comme le SMG ?

    Nous devons reconnaitre que nous ne sommes pas familiers des problématiques de Mayotte mais le fait que cette ile de l’archipel des Comores soit occupée illégalement par notre pays qu’est la France, nous interpelle. De même, la nécessité pour les sans-papiers d’avancer des frais avant de pouvoir accéder aux soins va à l’encontre des principes que nous défendons...

    Par ailleurs, notre soutien va à toute lutte qui rejoint nos valeurs fondatrices que celles et ceux qui les portent soient adhérents à notre structure ou non. En effet nous sommes pour l’accès aux soins et à la santé pour tous, que ce soit en ambulatoire ou à l’hopital public, et c’est pourquoi nous défendons l’assurance maladie solidaire pour tous.

    Dans l’attente de vous lire,

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.