Accueil > Communiqués de presse > 2011 > Communiqué du 23 mars 2011 : Le nucléaire nuit à la santé

Communiqué du 23 mars 2011 : Le nucléaire nuit à la santé

mercredi 23 mars 2011, par SMG

L’accident nucléaire au Japon met en danger la vie des travailleurs de la centrale de Fukushima et pose des problèmes sanitaires majeurs, d’autant plus importants que les populations sont plus proches de la source et sont atteints plus rapidement par le panache radioactif.

Celui-ci se déplace autour de la terre et doit atteindre la France ces jours-ci. Il ne s’arrêtera pas à nos frontières contrairement à ce que les autorités de notre pays nous ont affirmé il y a 25 ans lors de l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Il est indispensable d’avoir les informations les plus indépendantes et fiables possibles concernant ce qui se passe au Japon et dans les différents pays, ainsi que sur les niveaux de risque encourus.

Nous invitons les soignants et les citoyens à suivre régulièrement les informations délivrées par la CRIIRAD : Commission de Recherche et d’Information Indépendante sur la Radioactivité.

http://www.criirad.org/

Les calculs sur les retombées du nuage, pour ces jours-ci, en France métropolitaine, montrent qu’elles devraient être extrêmement faibles et ne pas nécessiter de précaution particulière ; toutefois il n’y a pas de seuil en dessous duquel on puisse affirmer que la radioactivité est sans risque pour la santé à long terme.

Ce troisième accident majeur de l’histoire du nucléaire (Après Three Mile Island aux USA en 1979 et Tchernobyl en Ukraine en 1986) montre à quel point il est important que tout soit mis en oeuvre pour une sortie du nucléaire le plus rapidement possible


Patrick Dubreil : 06 32 70 92 37
Marie Kayser : 06 86 55 80 02

PDF - 26.7 ko
Communiqué : Le nucléaire nuit à la santé

Répondre à cet article

Accueil > Communiqués de presse > 2011 > Communiqué du 23 mars 2011 : Le nucléaire nuit à la santé

Communiqué du 23 mars 2011 : Le nucléaire nuit à la santé

mercredi 23 mars 2011, par SMG.
Mis à jour le jeudi 24 mars 2011

L’accident nucléaire au Japon met en danger la vie des travailleurs de la centrale de Fukushima et pose des problèmes sanitaires majeurs, d’autant plus importants que les populations sont plus proches de la source et sont atteints plus rapidement par le panache radioactif.

Celui-ci se déplace autour de la terre et doit atteindre la France ces jours-ci. Il ne s’arrêtera pas à nos frontières contrairement à ce que les autorités de notre pays nous ont affirmé il y a 25 ans lors de l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Il est indispensable d’avoir les informations les plus indépendantes et fiables possibles concernant ce qui se passe au Japon et dans les différents pays, ainsi que sur les niveaux de risque encourus.

Nous invitons les soignants et les citoyens à suivre régulièrement les informations délivrées par la CRIIRAD : Commission de Recherche et d’Information Indépendante sur la Radioactivité.

http://www.criirad.org/

Les calculs sur les retombées du nuage, pour ces jours-ci, en France métropolitaine, montrent qu’elles devraient être extrêmement faibles et ne pas nécessiter de précaution particulière ; toutefois il n’y a pas de seuil en dessous duquel on puisse affirmer que la radioactivité est sans risque pour la santé à long terme.

Ce troisième accident majeur de l’histoire du nucléaire (Après Three Mile Island aux USA en 1979 et Tchernobyl en Ukraine en 1986) montre à quel point il est important que tout soit mis en oeuvre pour une sortie du nucléaire le plus rapidement possible


Patrick Dubreil : 06 32 70 92 37
Marie Kayser : 06 86 55 80 02

PDF - 26.7 ko
Communiqué : Le nucléaire nuit à la santé

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.