Accueil > Communiqués de presse > 2004 > La liquidation du FOPIM : un enterrement de première classe pour la santé (...)

La liquidation du FOPIM : un enterrement de première classe pour la santé publique en France

jeudi 23 décembre 2004, par le SMG

- Alors que l’industrie pharmaceutique dépense en budget marketing 20 000 euros par an et par médecin,
- Alors que cette même industrie pharmaceutique aveuglée par une course effrénée aux profits est éclaboussée par une succession de scandales qui ont fait des milliers de victimes parmi les patients (Staltor®, Vioxx® et autres Celebrex® ),
- Ce jour dans la plus grande discrétion, est mis fin par les autorités publiques au Fonds de Promotion de l’Information Médicale et médico-économique (FOPIM) qui avait pour but de développer une information médicale concernant les médicaments, indépendante des firmes pharmaceutiques, par la constitution d’une base de données informatique mise gratuitement à disposition des médecins et par l’octroi de subventions aux très rares publications médicales qui fonctionnent sans la manne publicitaire desdits laboratoires pharmaceutiques.
- Trop, c’était trop, quand une structure dérange le très puissant lobby du médicament, avec la complicité du gouvernement, on la supprime.

Ce jour, est un jour de deuil pour la santé publique en France

Contact téléphonique : Dr Patrice Muller 06 81 44 68 49

[1] Rapport du Haut Conseil pour l’avenir de l’Assurance-maladie du 23 janvier 2004

Répondre à cet article

Accueil > Communiqués de presse > 2004 > La liquidation du FOPIM : un enterrement de première classe pour la santé (...)

La liquidation du FOPIM : un enterrement de première classe pour la santé publique en France

jeudi 23 décembre 2004, par le SMG.
Mis à jour le jeudi 17 janvier 2008

- Alors que l’industrie pharmaceutique dépense en budget marketing 20 000 euros par an et par médecin,
- Alors que cette même industrie pharmaceutique aveuglée par une course effrénée aux profits est éclaboussée par une succession de scandales qui ont fait des milliers de victimes parmi les patients (Staltor®, Vioxx® et autres Celebrex® ),
- Ce jour dans la plus grande discrétion, est mis fin par les autorités publiques au Fonds de Promotion de l’Information Médicale et médico-économique (FOPIM) qui avait pour but de développer une information médicale concernant les médicaments, indépendante des firmes pharmaceutiques, par la constitution d’une base de données informatique mise gratuitement à disposition des médecins et par l’octroi de subventions aux très rares publications médicales qui fonctionnent sans la manne publicitaire desdits laboratoires pharmaceutiques.
- Trop, c’était trop, quand une structure dérange le très puissant lobby du médicament, avec la complicité du gouvernement, on la supprime.

Ce jour, est un jour de deuil pour la santé publique en France

Contact téléphonique : Dr Patrice Muller 06 81 44 68 49

[1] Rapport du Haut Conseil pour l’avenir de l’Assurance-maladie du 23 janvier 2004

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.