Accueil > Communiqués de presse > 2008 > EGeOS : Attention aux mirages ! - 12 février 2008

EGeOS : Attention aux mirages ! - 12 février 2008

mardi 12 février 2008, par SMG

Le vendredi 8 février s’est tenue la restitution des Etats Généraux de l’Organisation de la Santé (EgeOS).

Le Syndicat de la Médecine Générale, qui n’a pas été auditionné dans le cadre des EGeOS, se réjouit de voir présentés, par les organisateurs de ces Etats Généraux, des projets de réformes qu’il propose depuis trente ans.

Ceux qui découvrent aujourd’hui le bien fondé de ces réformes sont ceux qui n’ont cessé de les combattre. Aussi sommes-nous plus que méfiants sur leurs capacités à porter ce processus de changement. Forcées par la lutte des jeunes médecins, les institutions et les forces syndicales professionnelles ont été contraintes d’entreprendre une réforme de l’offre de soin.

Le SMG tient à souligner que les réformes sont avant tout nécessaires pour trouver des solutions aux problèmes de santé des populations, en premier lieu leur accès aux soins.

Quelle crédibilité accorder aux discours d’un gouvernement qui prêche l’accès aux soins pour tous et qui a fait voter la taxation de la maladie par les franchises ? Quel crédit donner aux discours de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie qui parle de faire ensemble alors qu’elle ne cesse de prendre des décisions unilatérales ? Quelle confiance pouvons-nous avoir dans le discours des syndicats professionnels qui défendent la sortie du paiement à l’acte exclusif alors qu’ils ont saboté l’option « Médecin référent » ?

Nous avons appris de notre engagement dans les réseaux de santé, véritables transformations du système de l’offre de soins, que le changement le plus difficile est celui des mentalités. Le progrès exige la reconnaissance par les décideurs que l’expérience issue du travail quotidien a autant de valeur que celle de la réflexion technocratique.

Le SMG est pour la construction des maisons de santé, ceci est dans son projet depuis 1983.
Nous alertons les soignants et les citoyens pour qu’ils soient vigilants à ce que cette nouvelle organisation remplisse les conditions indispensables* à la mise en place d’une médecine de proximité, de qualité et accessible à tous.

*Nous vous incitons vivement à lire sur ce sujet le dernier numéro de la revue
Pratiques, les cahiers de la médecine utopique : « Comment payer ceux qui nous soignent ». Il peut être commandé sur le site www.pratiques.fr

P.-S.

Contact :
Didier Ménard : 06 07 16 57 78

Documents joints

Répondre à cet article

Accueil > Communiqués de presse > 2008 > EGeOS : Attention aux mirages ! - 12 février 2008

EGeOS : Attention aux mirages ! - 12 février 2008

mardi 12 février 2008, par SMG.
Mis à jour le mercredi 13 février 2008

Le vendredi 8 février s’est tenue la restitution des Etats Généraux de l’Organisation de la Santé (EgeOS).

Le Syndicat de la Médecine Générale, qui n’a pas été auditionné dans le cadre des EGeOS, se réjouit de voir présentés, par les organisateurs de ces Etats Généraux, des projets de réformes qu’il propose depuis trente ans.

Ceux qui découvrent aujourd’hui le bien fondé de ces réformes sont ceux qui n’ont cessé de les combattre. Aussi sommes-nous plus que méfiants sur leurs capacités à porter ce processus de changement. Forcées par la lutte des jeunes médecins, les institutions et les forces syndicales professionnelles ont été contraintes d’entreprendre une réforme de l’offre de soin.

Le SMG tient à souligner que les réformes sont avant tout nécessaires pour trouver des solutions aux problèmes de santé des populations, en premier lieu leur accès aux soins.

Quelle crédibilité accorder aux discours d’un gouvernement qui prêche l’accès aux soins pour tous et qui a fait voter la taxation de la maladie par les franchises ? Quel crédit donner aux discours de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie qui parle de faire ensemble alors qu’elle ne cesse de prendre des décisions unilatérales ? Quelle confiance pouvons-nous avoir dans le discours des syndicats professionnels qui défendent la sortie du paiement à l’acte exclusif alors qu’ils ont saboté l’option « Médecin référent » ?

Nous avons appris de notre engagement dans les réseaux de santé, véritables transformations du système de l’offre de soins, que le changement le plus difficile est celui des mentalités. Le progrès exige la reconnaissance par les décideurs que l’expérience issue du travail quotidien a autant de valeur que celle de la réflexion technocratique.

Le SMG est pour la construction des maisons de santé, ceci est dans son projet depuis 1983.
Nous alertons les soignants et les citoyens pour qu’ils soient vigilants à ce que cette nouvelle organisation remplisse les conditions indispensables* à la mise en place d’une médecine de proximité, de qualité et accessible à tous.

*Nous vous incitons vivement à lire sur ce sujet le dernier numéro de la revue
Pratiques, les cahiers de la médecine utopique : « Comment payer ceux qui nous soignent ». Il peut être commandé sur le site www.pratiques.fr

P.-S.

Contact :
Didier Ménard : 06 07 16 57 78

titre documents joints

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.