Accueil > Agenda > Débat organisé par LDH Paris 14/6 : "Médecine : une autre pratique ?", avec (...)

Débat organisé par LDH Paris 14/6 : "Médecine : une autre pratique ?", avec Didier Ménard, mercredi 26 février à Paris

jeudi 20 février 2014, par SMG

La section LDH Paris 14/6 vous invite le Mercredi 26 février de 19h à 21h30
A la Maison des Associations du XIVème
22 rue Deparcieux 75014 Paris
Métro : Denfert-Rochereau – Bus : 28, 38, 58, 88

À 20 heures précises : débat :
« Médecine : Une autre pratique ? »
Avec Docteur Didier Ménard, Médecin généraliste et auteur dans la revue
Pratiques, Cahier de la Médecine Utopique »

De "maîtrise des dépenses de santé" en création d’agences de santé, l’accès aux soins se porte mal, aussi mal que le système de santé lui même qui a été longtemps présenté comme le meilleur au monde.
Le Docteur Didier Ménard, au sein de la revue Pratiques, Cahier de la Médecine Utopique, défend le projet de remettre le patient au centre de nos modèles médicaux en conduisant les soignants à élargir leurs analyses, à assumer au même niveau que l’expertise médicale la prise en compte d’un contexte et d’un imaginaire, à mobiliser d’autres savoirs, à élaborer des diagnostics partagés et coordonner les décisions.
Un tel projet a été mis en oeuvre aux Francs-Moisins dans une structure de soins communautaires qui a essaimé en suscitant d’autres maisons et pôles de santé en Île de France. Place Santé fonctionne depuis 1978 et la relève semble assurée.
Il est urgent d’ouvrir véritablement le débat d’une approche globale de la santé centrée sur l’humain et cesser de dire que le déficit de l’Assurance Maladie est lié aux abus des assurés, cesser le discours de culpabilisation de ceux qui recourent au système des soins et arrêter de minimiser les ravages des maladies liées aux conditions de travail.

Nous comptons sur votre présence,

Le président, Philippe Jesover

Répondre à cet article

Accueil > Agenda > Débat organisé par LDH Paris 14/6 : "Médecine : une autre pratique ?", avec (...)

Débat organisé par LDH Paris 14/6 : "Médecine : une autre pratique ?", avec Didier Ménard, mercredi 26 février à Paris

jeudi 20 février 2014, par SMG.
Mis à jour le jeudi 20 février 2014

La section LDH Paris 14/6 vous invite le Mercredi 26 février de 19h à 21h30
A la Maison des Associations du XIVème
22 rue Deparcieux 75014 Paris
Métro : Denfert-Rochereau – Bus : 28, 38, 58, 88

À 20 heures précises : débat :
« Médecine : Une autre pratique ? »
Avec Docteur Didier Ménard, Médecin généraliste et auteur dans la revue
Pratiques, Cahier de la Médecine Utopique »

De "maîtrise des dépenses de santé" en création d’agences de santé, l’accès aux soins se porte mal, aussi mal que le système de santé lui même qui a été longtemps présenté comme le meilleur au monde.
Le Docteur Didier Ménard, au sein de la revue Pratiques, Cahier de la Médecine Utopique, défend le projet de remettre le patient au centre de nos modèles médicaux en conduisant les soignants à élargir leurs analyses, à assumer au même niveau que l’expertise médicale la prise en compte d’un contexte et d’un imaginaire, à mobiliser d’autres savoirs, à élaborer des diagnostics partagés et coordonner les décisions.
Un tel projet a été mis en oeuvre aux Francs-Moisins dans une structure de soins communautaires qui a essaimé en suscitant d’autres maisons et pôles de santé en Île de France. Place Santé fonctionne depuis 1978 et la relève semble assurée.
Il est urgent d’ouvrir véritablement le débat d’une approche globale de la santé centrée sur l’humain et cesser de dire que le déficit de l’Assurance Maladie est lié aux abus des assurés, cesser le discours de culpabilisation de ceux qui recourent au système des soins et arrêter de minimiser les ravages des maladies liées aux conditions de travail.

Nous comptons sur votre présence,

Le président, Philippe Jesover

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.