Accueil > Analyses > Accès aux soins > Création de RIMES, le Réseau de l’Interprétariat Médical Et (...)

Création de RIMES, le Réseau de l’Interprétariat Médical Et Social

dimanche 5 mai 2019

Neuf associations françaises créent le réseau national de promotion de l’interprétariat médical et social professionnel afin de garantir un accès effectif aux droits fondamentaux des personnes non francophones.

Dans le contexte d’une société française accueillant des personnes étrangères non francophones, la question du recours à l’interprétariat dans les services publics et le secteur associatif est pleinement posée.

La barrière de la langue apparaît, pour les personnes non-francophones, comme un frein majeur à l’accès aux droits et aux services publics. En effet, comment, lorsqu’on maîtrise peu ou mal le français, s’orienter, comprendre les informations et faire valoir ses droits ? De la même façon, du côté des professionnel·le·s, comment remplir correctement sa mission d’accueil et de traitement égal de tous les usagers lorsque l’on n’est pas sûr·e de comprendre ni de se faire comprendre ?

Face à ces constats, différentes associations, réparties sur l’ensemble du territoire national, engagées dans l’accueil et l’intégration des personnes étrangères et défendant l’égalité des droits, développent des services d’interprétariat professionnel dans les domaines médical, social, administratif et éducatif.

Depuis 2011, elles coopèrent activement entre elles afin d’harmoniser leurs pratiques, de conforter la qualité de leurs interventions et de faire reconnaître le métier d’interprète professionnel. Ce travail partenarial a permis l’adoption de la Charte de l’interprétariat médical et social professionnel en France et la reconnaissance de l’interprétariat dans le domaine de la santé[1].

Conscientes des enjeux en termes de qualité de l’interprétariat, d’exigences déontologiques et d’égalité d’accès à l’ensemble des services publics sur tous les territoires, ces associations se réunissent aujourd’hui au sein de RIMES – le Réseau de l’Interprétariat Médical Et Social, afin de poursuivre et d’étendre le travail engagé.

RIMES se donne pour objet de :
- promouvoir et développer l’interprétariat médical et social professionnel et en garantir la qualité ;
- favoriser la formation et la recherche dans le domaine de l’interprétariat médical et social ;
- promouvoir, pour les interprètes, un statut professionnel en adéquation avec les compétences exigées.
La naissance de RIMES vise à renforcer la qualité des services d’interprétariat professionnel en France dans les domaines médical, social, administratif et éducatif, et à faire reconnaître l’importance de l’interprétariat professionnel pour des parcours d’intégration réussis et pour l’égalité d’accès aux droits.

La Présidente, Emilie JUNG

Les associations membres :
Association Dauphinoise pour l’Accueil des Travailleurs Etrangers (ADATE) - Grenoble,
www.adate.org
Association pour la Promotion et l’Intégration dans la Région d’Angers (APTIRA) - Angers,
Association SAnté Migrants Loire-Atlantique (ASAMLA) – Nantes - www.asamla.fr
Conseil et Formation sur les Relations Interculturelles et les MIgrations (COFRIMI) - Toulouse,
www.cofrimi.com
ISM CORUM – Lyon - www.ismcorum.org
Inter Services Migrants Interprétariat – Paris - www.ism-interpretariat.fr
Migrations Santé Alsace – Strasbourg - www.migrationssante.org
Osiris Interprétariat – Marseille - www.osiris-interpretariat.org
Réseau Louis Guilloux – Rennes - www.rlg35.org

Contact presse :
- national : Emilie JUNG – Migrations Santé Alsace – e.jung@migrationssante.org
- en région : les associations concernées

Pièce jointe : Charte de l’interprétariat médical et social professionnel en France

Répondre à cet article

Accueil > Analyses > Accès aux soins > Création de RIMES, le Réseau de l’Interprétariat Médical Et (...)

Création de RIMES, le Réseau de l’Interprétariat Médical Et Social

dimanche 5 mai 2019
Mis à jour le vendredi 10 mai 2019

Neuf associations françaises créent le réseau national de promotion de l’interprétariat médical et social professionnel afin de garantir un accès effectif aux droits fondamentaux des personnes non francophones.

Dans le contexte d’une société française accueillant des personnes étrangères non francophones, la question du recours à l’interprétariat dans les services publics et le secteur associatif est pleinement posée.

La barrière de la langue apparaît, pour les personnes non-francophones, comme un frein majeur à l’accès aux droits et aux services publics. En effet, comment, lorsqu’on maîtrise peu ou mal le français, s’orienter, comprendre les informations et faire valoir ses droits ? De la même façon, du côté des professionnel·le·s, comment remplir correctement sa mission d’accueil et de traitement égal de tous les usagers lorsque l’on n’est pas sûr·e de comprendre ni de se faire comprendre ?

Face à ces constats, différentes associations, réparties sur l’ensemble du territoire national, engagées dans l’accueil et l’intégration des personnes étrangères et défendant l’égalité des droits, développent des services d’interprétariat professionnel dans les domaines médical, social, administratif et éducatif.

Depuis 2011, elles coopèrent activement entre elles afin d’harmoniser leurs pratiques, de conforter la qualité de leurs interventions et de faire reconnaître le métier d’interprète professionnel. Ce travail partenarial a permis l’adoption de la Charte de l’interprétariat médical et social professionnel en France et la reconnaissance de l’interprétariat dans le domaine de la santé[1].

Conscientes des enjeux en termes de qualité de l’interprétariat, d’exigences déontologiques et d’égalité d’accès à l’ensemble des services publics sur tous les territoires, ces associations se réunissent aujourd’hui au sein de RIMES – le Réseau de l’Interprétariat Médical Et Social, afin de poursuivre et d’étendre le travail engagé.

RIMES se donne pour objet de :
- promouvoir et développer l’interprétariat médical et social professionnel et en garantir la qualité ;
- favoriser la formation et la recherche dans le domaine de l’interprétariat médical et social ;
- promouvoir, pour les interprètes, un statut professionnel en adéquation avec les compétences exigées.
La naissance de RIMES vise à renforcer la qualité des services d’interprétariat professionnel en France dans les domaines médical, social, administratif et éducatif, et à faire reconnaître l’importance de l’interprétariat professionnel pour des parcours d’intégration réussis et pour l’égalité d’accès aux droits.

La Présidente, Emilie JUNG

Les associations membres :
Association Dauphinoise pour l’Accueil des Travailleurs Etrangers (ADATE) - Grenoble,
www.adate.org
Association pour la Promotion et l’Intégration dans la Région d’Angers (APTIRA) - Angers,
Association SAnté Migrants Loire-Atlantique (ASAMLA) – Nantes - www.asamla.fr
Conseil et Formation sur les Relations Interculturelles et les MIgrations (COFRIMI) - Toulouse,
www.cofrimi.com
ISM CORUM – Lyon - www.ismcorum.org
Inter Services Migrants Interprétariat – Paris - www.ism-interpretariat.fr
Migrations Santé Alsace – Strasbourg - www.migrationssante.org
Osiris Interprétariat – Marseille - www.osiris-interpretariat.org
Réseau Louis Guilloux – Rennes - www.rlg35.org

Contact presse :
- national : Emilie JUNG – Migrations Santé Alsace – e.jung@migrationssante.org
- en région : les associations concernées

Pièce jointe : Charte de l’interprétariat médical et social professionnel en France

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.