Accueil > Analyses > Formation et information > Construire une charte éthique de la Formation Médicale Continue

Construire une charte éthique de la Formation Médicale Continue

samedi 15 janvier 2005, par le SMG

Fin octobre, sur l’initiative de la SFTG (Société de Formation continue des Médecins Généralistes), ont eu lieu les « Etats Généraux de la Formation Médicale Continue Indépendante ».

La formation des médecins, pourtant obligatoire depuis 1996, est jusqu’à présent laissée au choix de chaque médecin. Elle prend différentes formes : soirées financées par les firmes pharmaceutiques, Formation Professionnelle Conventionnelle (FPC) rémunérée indépendante des firmes et délivrée par des associations agrées... La formation va être désormais « régie » par les Conseils Nationaux de la Formation Médicale Continue (CNFMC), mis en place début 2004 par le gouvernement (il faut noter que la SFTG a été « éliminée » de cette instance de décision, alors qu’en tant qu’organisme de formation, elle y avait toute sa place).

C’est dans ce contexte que se sont retrouvés tous ceux qui luttent pour que la formation médicale soit réellement indépendante, en particulier des industries de santé ; cette volonté d’indépendance a été explorée dans une table-ronde où sont intervenus la SFTG, la Revue Prescrire, le collectif pour une Formation médicale indépendante (Formindep), et nous SMG ; elle semblait évidente pour la plupart des présents : individuels, acteurs de la FPC, Syndicat des Jeunes Médecins Généralistes ... mais l’intervention du président du collège des médecins libéraux du CNFMC a bien prouvé qu’au niveau de cette instance, il n’en était rien : il ne voyait aucune raison de ne pas agréer les formations faites avec le financement de l’industrie pharmaceutique, refusant d’admettre l’influence directe ou indirecte de cette dépendance.

Trois ateliers ont permis de travailler sur les conditions de la qualité de la FMC, les attentes des usagers et de la santé publique, et la prescription en Dénomination Commune Internationale qui est un des éléments de l’indépendance de prescription.

A l’issue de cette journée a été élaboré le projet de charte éthique de la FMC.

Projet de charte éthique de la FMC

- La Formation Médicale Continue doit avoir une indépendance totale vis-à-vis de toutes les industries de santé.
- Les intervenants en Formation Médicale Continue doivent systématiquement déclarer leurs conflits d’intérêts.
- La Formation Médicale Continue doit être replacée dans son contexte sociétal, donc être en adéquation avec les besoins et attentes des patients.
- La Formation Médicale Continue (comme la formation médicale initiale d’ailleurs) doit parler des médicaments en dénomination commune internationale, et il faudrait disposer d’une banque d’information sur les médicaments indépendante.
- La Formation Médicale Continue doit s’intégrer dans le temps de travail, et être rémunérée, par des fonds mutualisés.
- La Formation Médicale Continue doit être critique et interdisciplinaire.

Répondre à cet article

Accueil > Analyses > Formation et information > Construire une charte éthique de la Formation Médicale Continue

Construire une charte éthique de la Formation Médicale Continue

samedi 15 janvier 2005, par le SMG.
Mis à jour le mercredi 19 mars 2008

Fin octobre, sur l’initiative de la SFTG (Société de Formation continue des Médecins Généralistes), ont eu lieu les « Etats Généraux de la Formation Médicale Continue Indépendante ».

La formation des médecins, pourtant obligatoire depuis 1996, est jusqu’à présent laissée au choix de chaque médecin. Elle prend différentes formes : soirées financées par les firmes pharmaceutiques, Formation Professionnelle Conventionnelle (FPC) rémunérée indépendante des firmes et délivrée par des associations agrées... La formation va être désormais « régie » par les Conseils Nationaux de la Formation Médicale Continue (CNFMC), mis en place début 2004 par le gouvernement (il faut noter que la SFTG a été « éliminée » de cette instance de décision, alors qu’en tant qu’organisme de formation, elle y avait toute sa place).

C’est dans ce contexte que se sont retrouvés tous ceux qui luttent pour que la formation médicale soit réellement indépendante, en particulier des industries de santé ; cette volonté d’indépendance a été explorée dans une table-ronde où sont intervenus la SFTG, la Revue Prescrire, le collectif pour une Formation médicale indépendante (Formindep), et nous SMG ; elle semblait évidente pour la plupart des présents : individuels, acteurs de la FPC, Syndicat des Jeunes Médecins Généralistes ... mais l’intervention du président du collège des médecins libéraux du CNFMC a bien prouvé qu’au niveau de cette instance, il n’en était rien : il ne voyait aucune raison de ne pas agréer les formations faites avec le financement de l’industrie pharmaceutique, refusant d’admettre l’influence directe ou indirecte de cette dépendance.

Trois ateliers ont permis de travailler sur les conditions de la qualité de la FMC, les attentes des usagers et de la santé publique, et la prescription en Dénomination Commune Internationale qui est un des éléments de l’indépendance de prescription.

A l’issue de cette journée a été élaboré le projet de charte éthique de la FMC.

Projet de charte éthique de la FMC

- La Formation Médicale Continue doit avoir une indépendance totale vis-à-vis de toutes les industries de santé.
- Les intervenants en Formation Médicale Continue doivent systématiquement déclarer leurs conflits d’intérêts.
- La Formation Médicale Continue doit être replacée dans son contexte sociétal, donc être en adéquation avec les besoins et attentes des patients.
- La Formation Médicale Continue (comme la formation médicale initiale d’ailleurs) doit parler des médicaments en dénomination commune internationale, et il faudrait disposer d’une banque d’information sur les médicaments indépendante.
- La Formation Médicale Continue doit s’intégrer dans le temps de travail, et être rémunérée, par des fonds mutualisés.
- La Formation Médicale Continue doit être critique et interdisciplinaire.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans la même rubrique