Accueil > Analyses > Accès aux soins > Droit au séjour pour soin > Communiqué AIDES et Act Up du 4 mai 2011 : L’Etat enterre le droit au (...)

Communiqué AIDES et Act Up du 4 mai 2011 : L’Etat enterre le droit au séjour pour soins… et condamne 28.000 étrangers malades

mercredi 4 mai 2011

Faire-part de décès

L’État enterre le droit au séjour pour soins…
Et condamne 28.000 étrangers malades

AIDES et Act Up-Paris, associations de lutte contre le sida et de défense des droits des malades, ont l’immense regret de vous faire part de la fin du droit au séjour des étrangers gravement malades.

L’acte de décès a été rédigé ce jour 4 mai 2011 par la commission paritaire, avec l’obstination aveugle de Messieurs Sarkozy, Fillon et Guéant.

L’enterrement a eu lieu dans la plus stricte brutalité, au mépris de tous les impératifs élémentaires de déontologie médicale et de santé publique.

Désormais un étranger souffrant d’une grave pathologie et vivant sur notre territoire pourra être expulsé vers la mort par les autorités préfectorales.

AIDES et Act Up-Paris ne manqueront pas de faire connaître les noms des parlementaires de la majorité, tenus pour responsables de ce crime d’Etat.

Nos associations appellent à la désobéissance civile et réaffirment qu’elles seront prêtes à tout pour empêcher l’expulsion d’étrangers gravement malades.

Contact Act Up-Paris : Caroline Izambert / 06 64 98 11 82

Documents joints

Répondre à cet article

Accueil > Analyses > Accès aux soins > Droit au séjour pour soin > Communiqué AIDES et Act Up du 4 mai 2011 : L’Etat enterre le droit au (...)

Communiqué AIDES et Act Up du 4 mai 2011 : L’Etat enterre le droit au séjour pour soins… et condamne 28.000 étrangers malades

mercredi 4 mai 2011
Mis à jour le jeudi 5 mai 2011

Faire-part de décès

L’État enterre le droit au séjour pour soins…
Et condamne 28.000 étrangers malades

AIDES et Act Up-Paris, associations de lutte contre le sida et de défense des droits des malades, ont l’immense regret de vous faire part de la fin du droit au séjour des étrangers gravement malades.

L’acte de décès a été rédigé ce jour 4 mai 2011 par la commission paritaire, avec l’obstination aveugle de Messieurs Sarkozy, Fillon et Guéant.

L’enterrement a eu lieu dans la plus stricte brutalité, au mépris de tous les impératifs élémentaires de déontologie médicale et de santé publique.

Désormais un étranger souffrant d’une grave pathologie et vivant sur notre territoire pourra être expulsé vers la mort par les autorités préfectorales.

AIDES et Act Up-Paris ne manqueront pas de faire connaître les noms des parlementaires de la majorité, tenus pour responsables de ce crime d’Etat.

Nos associations appellent à la désobéissance civile et réaffirment qu’elles seront prêtes à tout pour empêcher l’expulsion d’étrangers gravement malades.

Contact Act Up-Paris : Caroline Izambert / 06 64 98 11 82

titre documents joints

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?