Accueil > Analyses > Accès aux soins > Inégalités sociales de santé > Communiqué du MMS du 16 octobre 2012 Relatif à la fin des négociations sur (...)

Communiqué du MMS du 16 octobre 2012 Relatif à la fin des négociations sur les dépassements d’honoraires médicaux ambulatoires

mardi 16 octobre 2012

MMS : Manifeste des Médecins Solidaires (initié par l’association La Santé Un Droit Pour Tous, 6 Rue de Balaclava, 33800 Bordeaux 0614555478)

SOINS POUR TOUS ou CHACUN POUR SOI ?

Nous arrivons donc à la fin des négociations fixées par Mme la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé : la dernière réunion associant la Sécurité Sociale (avec Mr Frédéric Van Roekeghem… toujours en place directoriale !), les Complémentaires Santé et les Syndicats Médicaux va peut être remettre demain sa copie soumise à l’éventuel accord ministériel.

Ce dossier symbolique s’est passionné ces dernières semaines avec déprogrammation sans raison d’un reportage sur « Envoyé Spécial » (France 2 TV) auquel nous avions participé, enfumage par les « Médecins Pigeons » …etc…alors que l’enjeu essentiel reste identique : faut il pérenniser ou non un système qui montre au quotidien sa nocivité croissante ? Sa causalité (avec d’autres facteurs) est manifeste dans la progression du renoncement aux soins pour une grande partie de nos concitoyens.

Nous poursuivons donc notre démarche afin de faire entendre la voix des médecins qui associent la défense de leurs pratiques et de leurs revenus au souci d’accès aux soins pour l’ensemble des Citoyens. Malgré la faiblesse des moyens de notre association girondine (aucun fichier d’envergure ; difficultés techniques lors de la mise en ligne du manifeste) notre démarche MMS rencontre un écho croissant et associe d’ores et déjà un nombre conséquent de médecins signataires de tous horizons professionnels.

Nous venons donc intervenir à nouveau dans le débat pour affirmer :

- que nous restons très inquiets quant au risque du maintien du secteur 2 quasiment en l’état (sans les dépassements les plus abusifs, qui participent peu aux difficultés habituelles des Citoyens) ;

- que l’arrivée simultanée d’un « pseudo secteur optionnel » et d’un engagement financier des Complémentaires Santé dans le processus serait catastrophique. Elle annoncerait des décisions similaires pour le secteur privé à l’hôpital (Cf mission COUTY en cours) ;

- que nous souhaitons qu’un échange public et démocratique se déroule au Parlement sur cette question sociétale qui concerne nos valeurs fondamentales ;

- que l’objectif de soins pour tous sans dépassements d’honoraires, dans un système de santé solidaire, n’exclut pas de donner réponse à certaines demandes professionnelles légitimes.

Pour le MMS
Dr Bernard COADOU 0614555478 bercoadou@wanadoo.fr
Pr Jean-Claude FAVAREL-GARRIGUES 0680020341 jcfavarel@aol.com

Documents joints

Répondre à cet article

Accueil > Analyses > Accès aux soins > Inégalités sociales de santé > Communiqué du MMS du 16 octobre 2012 Relatif à la fin des négociations sur (...)

Communiqué du MMS du 16 octobre 2012 Relatif à la fin des négociations sur les dépassements d’honoraires médicaux ambulatoires

mardi 16 octobre 2012
Mis à jour le jeudi 18 octobre 2012

MMS : Manifeste des Médecins Solidaires (initié par l’association La Santé Un Droit Pour Tous, 6 Rue de Balaclava, 33800 Bordeaux 0614555478)

SOINS POUR TOUS ou CHACUN POUR SOI ?

Nous arrivons donc à la fin des négociations fixées par Mme la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé : la dernière réunion associant la Sécurité Sociale (avec Mr Frédéric Van Roekeghem… toujours en place directoriale !), les Complémentaires Santé et les Syndicats Médicaux va peut être remettre demain sa copie soumise à l’éventuel accord ministériel.

Ce dossier symbolique s’est passionné ces dernières semaines avec déprogrammation sans raison d’un reportage sur « Envoyé Spécial » (France 2 TV) auquel nous avions participé, enfumage par les « Médecins Pigeons » …etc…alors que l’enjeu essentiel reste identique : faut il pérenniser ou non un système qui montre au quotidien sa nocivité croissante ? Sa causalité (avec d’autres facteurs) est manifeste dans la progression du renoncement aux soins pour une grande partie de nos concitoyens.

Nous poursuivons donc notre démarche afin de faire entendre la voix des médecins qui associent la défense de leurs pratiques et de leurs revenus au souci d’accès aux soins pour l’ensemble des Citoyens. Malgré la faiblesse des moyens de notre association girondine (aucun fichier d’envergure ; difficultés techniques lors de la mise en ligne du manifeste) notre démarche MMS rencontre un écho croissant et associe d’ores et déjà un nombre conséquent de médecins signataires de tous horizons professionnels.

Nous venons donc intervenir à nouveau dans le débat pour affirmer :

- que nous restons très inquiets quant au risque du maintien du secteur 2 quasiment en l’état (sans les dépassements les plus abusifs, qui participent peu aux difficultés habituelles des Citoyens) ;

- que l’arrivée simultanée d’un « pseudo secteur optionnel » et d’un engagement financier des Complémentaires Santé dans le processus serait catastrophique. Elle annoncerait des décisions similaires pour le secteur privé à l’hôpital (Cf mission COUTY en cours) ;

- que nous souhaitons qu’un échange public et démocratique se déroule au Parlement sur cette question sociétale qui concerne nos valeurs fondamentales ;

- que l’objectif de soins pour tous sans dépassements d’honoraires, dans un système de santé solidaire, n’exclut pas de donner réponse à certaines demandes professionnelles légitimes.

Pour le MMS
Dr Bernard COADOU 0614555478 bercoadou@wanadoo.fr
Pr Jean-Claude FAVAREL-GARRIGUES 0680020341 jcfavarel@aol.com

titre documents joints

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.