Accueil > Communiqués de presse > 2016 > Code du travail : le mercredi 9 mars 2016, défendons la protection sociale, (...)

Code du travail : le mercredi 9 mars 2016, défendons la protection sociale, défendons la santé des salariés.

lundi 7 mars 2016

Le Syndicat de la Médecine Générale (SMG) appelle les citoyens à participer aux rassemblements et manifestations unitaires du 9 mars 2016 pour s’opposer au projet El Khomri de réforme du code du travail.

Le travail et ses conditions de réalisation sont des déterminants majeurs de la santé des personnes. Chaque jour, nous constatons dans nos cabinets les maux causés par le travail : burn-out, épuisements physiques, souffrance morale, cancers. La précarité, l’intensification, les incertitudes dans le travail génèrent de graves atteintes à la santé.

Alors que les inégalités sociales, y compris de santé, continuent de croître, le projet libéral de réforme du code du travail de Myriam El Khomri va fragiliser davantage les plus en difficulté et détruire les droits sociaux issus des luttes passées. Pourtant, des réformes réellement modernes et progressistes sont possibles pour mieux partager le travail et les richesses.

Pour défendre les droits et la santé des travailleurs, nous descendrons dans la rue le 9 mars.

Contact :
Guillaume GETZ 06 22 61 35 12

Répondre à cet article

Accueil > Communiqués de presse > 2016 > Code du travail : le mercredi 9 mars 2016, défendons la protection sociale, (...)

Code du travail : le mercredi 9 mars 2016, défendons la protection sociale, défendons la santé des salariés.

lundi 7 mars 2016
Mis à jour le lundi 7 mars 2016

Le Syndicat de la Médecine Générale (SMG) appelle les citoyens à participer aux rassemblements et manifestations unitaires du 9 mars 2016 pour s’opposer au projet El Khomri de réforme du code du travail.

Le travail et ses conditions de réalisation sont des déterminants majeurs de la santé des personnes. Chaque jour, nous constatons dans nos cabinets les maux causés par le travail : burn-out, épuisements physiques, souffrance morale, cancers. La précarité, l’intensification, les incertitudes dans le travail génèrent de graves atteintes à la santé.

Alors que les inégalités sociales, y compris de santé, continuent de croître, le projet libéral de réforme du code du travail de Myriam El Khomri va fragiliser davantage les plus en difficulté et détruire les droits sociaux issus des luttes passées. Pourtant, des réformes réellement modernes et progressistes sont possibles pour mieux partager le travail et les richesses.

Pour défendre les droits et la santé des travailleurs, nous descendrons dans la rue le 9 mars.

Contact :
Guillaume GETZ 06 22 61 35 12

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.