Accueil > Sites amis > Nos amis communiquent > Appel lancé par la Fédération des Orthophonistes de France et des Ateliers (...)

Appel lancé par la Fédération des Orthophonistes de France et des Ateliers Claude Chassagny, dans le cadre de l’Appel des appels, coordination citoyenne transversale - 27 mars 2010

lundi 26 avril 2010

Voici l’appel lancé par la Fédération des Orthophonistes de France et des Ateliers Claude Chassagny, dans le cadre de l’Appel des appels, coordination citoyenne transversale.

Cet appel est d’autant plus important à entendre que les syndicats d’orthophoniste sont actuellement en négociation avec le gouvernement. Celles-ci portent d’abord sur un référentiel métier, pour déboucher sur un référentiel compétence puis sur la réforme des études d’orthophonie.

http://www.appeldesappels.org/spip.php?article348

La Fédération des orthophonistes de France et l’ADA

Nous, orthophonistes de la Fédération des Orthophonistes de France et des Ateliers Claude Chassagny, soutenons l’Appel des appels, coordination citoyenne transversale.

Orthophonistes, nous sommes aux premières loges pour entendre l’expression du sujet bâillonné par la logique du tout économique, par la normalisation des conduites, par la standardisation de la langue. La personne, la parole, l’écoute sont niées.

Orthophonistes, nous avons la responsabilité professionnelle et citoyenne de rappeler combien la parole singulière de chacun est infiniment précieuse. Nous pouvons témoigner de la force de créativité de la langue si elle n’est pas normalisée, étalonnée, imposée.

Voilà ce que l’orthophonie traverse aujourd’hui : On voudrait nous imposer une logique déficitaire qui débouche sur la banalisation de la notion de handicap. On voudrait réduire l’orthophonie à une technique de réparation instrumentale au détriment de l’écoute du sujet et de son symptôme. On voudrait nous imposer une bonne pratique unique, fondée sur la référence exclusive aux sciences neurocognitives, dont nous serions les agents d’exécution.

C’est pourquoi : Nous résistons à l’envahissement de notre métier par les logiques d’évaluation et de contrôle au détriment du soin. Nous luttons contre l’usage d’une langue standardisée qui appauvrit la pensée. Nous résistons à l’injonction de soin, faite dans une visée de réussite exclusivement scolaire et soit-disant sociale. Nous refusons la logique de management financier appliquée au secteur médico-social.

Orthophonistes citoyennes, nous affirmons l’irréductible subjectivité du langage, la valeur politique de la parole et le grave danger de sa stérilisation pour notre démocratie.

Répondre à cet article

Accueil > Sites amis > Nos amis communiquent > Appel lancé par la Fédération des Orthophonistes de France et des Ateliers (...)

Appel lancé par la Fédération des Orthophonistes de France et des Ateliers Claude Chassagny, dans le cadre de l’Appel des appels, coordination citoyenne transversale - 27 mars 2010

lundi 26 avril 2010
Mis à jour le lundi 26 avril 2010

Voici l’appel lancé par la Fédération des Orthophonistes de France et des Ateliers Claude Chassagny, dans le cadre de l’Appel des appels, coordination citoyenne transversale.

Cet appel est d’autant plus important à entendre que les syndicats d’orthophoniste sont actuellement en négociation avec le gouvernement. Celles-ci portent d’abord sur un référentiel métier, pour déboucher sur un référentiel compétence puis sur la réforme des études d’orthophonie.

http://www.appeldesappels.org/spip.php?article348

La Fédération des orthophonistes de France et l’ADA

Nous, orthophonistes de la Fédération des Orthophonistes de France et des Ateliers Claude Chassagny, soutenons l’Appel des appels, coordination citoyenne transversale.

Orthophonistes, nous sommes aux premières loges pour entendre l’expression du sujet bâillonné par la logique du tout économique, par la normalisation des conduites, par la standardisation de la langue. La personne, la parole, l’écoute sont niées.

Orthophonistes, nous avons la responsabilité professionnelle et citoyenne de rappeler combien la parole singulière de chacun est infiniment précieuse. Nous pouvons témoigner de la force de créativité de la langue si elle n’est pas normalisée, étalonnée, imposée.

Voilà ce que l’orthophonie traverse aujourd’hui : On voudrait nous imposer une logique déficitaire qui débouche sur la banalisation de la notion de handicap. On voudrait réduire l’orthophonie à une technique de réparation instrumentale au détriment de l’écoute du sujet et de son symptôme. On voudrait nous imposer une bonne pratique unique, fondée sur la référence exclusive aux sciences neurocognitives, dont nous serions les agents d’exécution.

C’est pourquoi : Nous résistons à l’envahissement de notre métier par les logiques d’évaluation et de contrôle au détriment du soin. Nous luttons contre l’usage d’une langue standardisée qui appauvrit la pensée. Nous résistons à l’injonction de soin, faite dans une visée de réussite exclusivement scolaire et soit-disant sociale. Nous refusons la logique de management financier appliquée au secteur médico-social.

Orthophonistes citoyennes, nous affirmons l’irréductible subjectivité du langage, la valeur politique de la parole et le grave danger de sa stérilisation pour notre démocratie.

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?