Accueil > Communiqués de presse > 2015 > Analyse du SMG du projet de loi relatif à la santé 2015

Analyse du SMG du projet de loi relatif à la santé 2015

lundi 2 mars 2015, par SMG

Le débat parlementaire sur le Projet de loi santé présenté par la ministre de la santé est reporté à avril 2015. Pour contenter les professions médicales qui se sont mobilisées, le gouvernement a mis en place quatre groupes de travail sur la loi santé.

Le SMG ne fait partie d’aucun de ces groupes. Il ne s’est pas associé au Front des généralistes, qui a appelé à la grève puis au boycott de la carte vitale, et dont une partie encourage les médecins à pratiquer des dépassements sauvages du tarif conventionnel, ajoutant à l’incompréhension de nos concitoyens. Voir notre
CP : Des leçons politiques de la grève des médecins généralistes.

Le SMG dit NON au projet de loi de santé de Marisol Touraine.
Le SMG dit OUI à la mise en place d’un tiers payant généralisé obligatoire MAIS avec l’Assurance maladie comme guichet unique (cf analyse de l’art 18).
Le SMG MET EN GARDE contre des dispositions de la loi constituant une menace grave pour nos concitoyens (menace sur le secret médical et la confidentialité des données, ouverture aux intérêts privés).

Nous présentons notre analyse ci-dessous en deux parties :
I. Analyse globale du projet de loi (pp.1 à 4)
II. Analyse article par article (pp.5 à 18) avec annexe (pp.18 à 20)

Répondre à cet article

Accueil > Communiqués de presse > 2015 > Analyse du SMG du projet de loi relatif à la santé 2015

Analyse du SMG du projet de loi relatif à la santé 2015

lundi 2 mars 2015, par SMG.
Mis à jour le lundi 2 mars 2015

Le débat parlementaire sur le Projet de loi santé présenté par la ministre de la santé est reporté à avril 2015. Pour contenter les professions médicales qui se sont mobilisées, le gouvernement a mis en place quatre groupes de travail sur la loi santé.

Le SMG ne fait partie d’aucun de ces groupes. Il ne s’est pas associé au Front des généralistes, qui a appelé à la grève puis au boycott de la carte vitale, et dont une partie encourage les médecins à pratiquer des dépassements sauvages du tarif conventionnel, ajoutant à l’incompréhension de nos concitoyens. Voir notre
CP : Des leçons politiques de la grève des médecins généralistes.

Le SMG dit NON au projet de loi de santé de Marisol Touraine.
Le SMG dit OUI à la mise en place d’un tiers payant généralisé obligatoire MAIS avec l’Assurance maladie comme guichet unique (cf analyse de l’art 18).
Le SMG MET EN GARDE contre des dispositions de la loi constituant une menace grave pour nos concitoyens (menace sur le secret médical et la confidentialité des données, ouverture aux intérêts privés).

Nous présentons notre analyse ci-dessous en deux parties :
I. Analyse globale du projet de loi (pp.1 à 4)
II. Analyse article par article (pp.5 à 18) avec annexe (pp.18 à 20)

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.